Blacklister certains membres de la communauté ?

Nous organisons régulièrement des Munchs. Le but de ces manifestations, outre d’animer la communauté, est d’accueillir les nouveaux. Et comme dans toutes les communautés, certaines personnes sont connues pour ne pas être, si ce n’est bienveillantes, du moins correctes avec leurs partenaires. Nous nous sommes donc tout naturellement posé la question « doit-on refuser certaines personnes lors des événements que l’on organise » ?

chut

Notre position a toujours été d’accepter tout le monde lors de nos munchs. D’abord par ce que ce sont des munchs, donc ouverts à tous. Ensuite que nous bénéficions tous de la diversité des participants à ces soirées. Enfin parce que nous préférons que les gens soient connus pour ce qu’ils sont. Et quoi de mieux pour découvrir l’autre que de l’entendre s’exprimer et prendre parti sur des thèmes tels que « négociations et limites ». La mise au pilori, (via une blackliste par exemple), est une solution tentante mais ce n’est pas une bonne solution. C’est personnes n’auront qu’à changer de pseudo et de photo de profil pour continuer à aborder « leurs proies ». Du coup, mieux vaut pouvoir se les faire présenter en publique, les entendre et pouvoir en parler.

J’ai été très surpris d’entendre Gray Dancer dans son podcast « care of rope » demander à ses auditeurs de lui envoyer la liste des gens à qui interdire l’accès lors des événements qu’il organise. On ne parle bien sûr plus de munchs, mais d’événements durant lesquels on pratique le SM. Ces événements en conséquence souffrent moins d’écarts de conduite. Ce qui me gène c’est que le milieu est sensé être plutôt sain. Ses membres respectueux de l’autre. Le consentement un pré-requis à n’importe quel situation. La preuve qu’il n’en va malheureusement pas de soi pour tout le monde.

Je suis pour interdire l’accès aux soirées aux personnes toxiques ou a fortiori dangereuses. Mais on peut s‘interroger sur « qui choisi de bannir quelqu’un et comment on peut être sur que ce n’est pas abusif ? » : Est-ce que je peux donner le nom d’un ex qui m’énerve en le faisant passer pour un stalker pour le bannir des soirées ? Le nom d’un mec qui a des vues sur la même soumise que moi pour avoir le champ libre ? …

je préfère l’éducation à l’isolement. Je préfère que les gens soient connus et reconnus pour ce qu’ils sont et ce qu’ils font. Et j’ai envie de croire que cela bénéficiera à la communauté toute entière.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.