Le bilan de l’année 2016 

La fin de l’année est une charnière propice à la fois à se tourner vers le passé (l’heure du bilan) et vers l’avenir (l’heure des projets). Je fais donc ici le bilan de l’année écoulée, dans un article (encore) plus personnel que d’habitude puisqu’il ne se limitera pas au site en lui-même mais à toute les facettes de notre vie BDSM.

Lorsque j’ai créé ce site, mon but était d’écrire un article par semaine. But atteint puisque mon rythme ne s’est pas tari avec 49 articles mis en ligne depuis le 2 mars 2016. Je tâche d’alterner des articles traitants de pratiques avec des articles de réflexions. Les retranscriptions de munchs viennent les compléter et les diversifier. En parallèle, j’essaie de faire vivre les autres rubriques, notamment celle consacrée aux bons plans. J’aimerais également proposer des références consacrées aux pratiques (des cours par exemple) bien que ces informations soient longues à récupérer et difficile à maintenir. Après tous ces mois, j’ai encore des choses à dire et encore l’envie de le faire. Seul bémol, le manque d’interaction : les articles sont de plus en plus lus, mais les commentaires restent rares et j’en suis désolé. N’hésitez pas à vous exprimer, faire des (gentils) commentaires, poser des questions, compléter ce qui a été exprimé ou exposer un avis contraire.

« Dans la vraie vie » nous organisons mon épouse et moi-même des soirées mensuelles, les « Kinky Labs« . Le but est de permettre des rencontres sans discrimination dans un cadre agréable et sans pression pour  échanger sur des thème précis du BDSM : les rôles, les limites, . Nous avons choisi de ne pas scinder le groupe de 30 à 40 personnes que nous accueillons habituellement mais de discuter tous ensemble ce qui permet de confronter les points de vue. Les débats se poursuivent d’ailleurs souvent en deuxième partie de soirée. Je suis heureux de la qualité des échanges, de l’écoute bienveillante des participants (même en cas de désaccord), de la communauté « visible » que nous côtoyons se diversifie, et je l’espère s’ouvre. Pour nous permettre plus de choses (et en premier lieu de rassembler les bonnes volontés) nous avons créé à l’automne l’association Kinky Lab’ ce qui devrait par exemple mener à l’organisation d’après midi de confections d’objets SM, les « Kink It Yourself« .

Coté événements, l’année 2016 nous a permis de découvrir la soirée d’été de Démonia, à Paris, qui nous a beaucoup laissé sur notre faim et la Demoniak que nous avons beaucoup apprécié. A Stockholm nous avons découvert le milieu suédois avec une superbe soirée à thème maison close en octobre. À Lyon les « Munch and Play » qui s’étaient interrompus au printemps ont repris avec une après midi consacrée au Fouet avec la présence de Patrick Vich. Grosse déception, nous attendions le retour du London Festival of Rope Art cette année qui n’a malheureusement pas eu lieu. L’année prochaine peut-être ? Paradoxalement nous avons pu passer quelques soirées à la Place des Cordes de Paris mais notre emploi du temps nous a tenu éloigné de l’association Lyon Shibari (renvoyer vers le site + créer un article sur Lyon Shibari). 

A titre personnel 2016 a été enrichissante a bien des points : nous avons fait beaucoup de belles rencontres et découverts de nouvelles pratique. Notre BDSM a évolué, notre main s’est assurée, nous sommes devenus plus durs, plus sadiques, plus « efficaces » également. Toujours gourmands de pratiques et avec l’envie d’en découvrir toujours plus, avec en corollaire de nous faire découvrir ce que nous avons au fonds de nous même. Et à la fin de l’année le hasard nous a fait rencontrer notre soumise avec qui les mots « dynamique d’échange de pouvoir » prennent tout leur sens.

Une belle année, riche et surtout pleine de promesses pour l’année prochaine.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.