Cuir, métal, jute ou chanvre … le plaisir de la matière

Je me qualifie de « Sensualiste » avant même de dire que je suis dominant : Je suis très porté sur tout ce qui peut éveiller mes sens ou ceux de mes partenaires. J’aime les cordes, les bracelets de cuir, les chaines et les menottes en métal. Et c’est en pensant à des menottes en cuir que j’ai eu envie d’écrire cet article. La matière est importante : je pourrais attacher avec des colliers de serrages, ou des cordes en coton, mais je préfère le touché de menottes en cuir et l’odeur des cordes en jute ou en chanvre.

Et comme bien d’autres au fétichisme de l’accessoire s’ajoute celui du DIY, le « fait maison ». Je suis fier de mes cordes, pas seulement parce qu’elles me vont bien pour attacher, mais aussi parce que j’ai mis une petite partie de moi dans leur préparation. Fier de mes bougies, parce que j’ai dosé la cire pour arriver au niveau de chaleur désiré en les fabricant. Fier de mes chaînes, parce qu’à l’instar de Christian Grey* je suis allé les chercher « à la bonne longueur » dans un magasin de bricolage.

Sans aller très loin, des accessoires simples vont nous aider dans nos séances : corde ou chaîne vont littéralement venir renforcer le lien que l’on construit avec l’autre. Dans notre société de plus en plus virtuelle les pratiques sado-masochistes nous invitent à entrer dans l’intimité de notre partenaire. L’intimité physique d’abord : Les séances sont des moments de découverte de l’autre 09: On ne peut pas cravacher quelqu’un tout habillé (On peut mais on arrive rapidement aux limites de l’exercice …). On ne peut pas attacher quelqu’un sans le toucher. On ne peut pas le dominer sans rentrer dans son intimité psychique. Et pour dominer on a besoin d’accessoires. On peut bien entendu dominer sans, mais peu d’entres nous s’en passent complètement. Alors profitons en et procurons nous des accessoires qui ont « la classe ». Des accessoires fait à partir de matières nobles (noble ne rime pas forcément avec cher) et qui viendront renforcer l’intensité de nos séances.

Je suis donc un fétichiste des objets surtout si ils sont beaux. Car au plaisir de la vue s’ajoute celui du toucher et de l’odorat : l’aspect rugueux des cordes, l’odeur du jute ou du cuir … mais c’est un sujet que j’ai déjà abordé dans un autre article. 

 

* Peut être la scènes la plus authentique du 1er film de mon point de vue, outre la découverte de la chambre rouge de Grey, incroyable et incroyablement sous utilisée.

 

 

 

Laisser un commentaire