De la ceinture de chasteté à la cage de chasteté

On a tous entendu parlé de la ceinture de chasteté, cet appareil en métal « utilisé au moyen âge par les seigneurs pour préserver la pureté de leur dame pendant leur absence ». La réalité est sans doute très différente : La ceinture de chasteté semble d’abord avoir été évoquée comme une métaphore de la pureté. Les objets bien réels qu’on a pu retrouver par la suite sont sans doute des inventions « récentes », datant d’un 18ème ou d’un 19ème siècle fantasmant les rapport amoureux du Moyen Age. De nos jours ceinture de chasteté et cage de chasteté sont bel sont bien utilisées dans le milieu BDSM.

BDSM et sexe ne sont pas toujours associés. Mais le dialogue qui se construit lors d’une séance et le transfert de pouvoir qui en découle, sont souvent nourrit par une une énergie sexuelle. Et dans bien des cas la jouissance fait partie de la séance. On joue d’ailleurs beaucoup avec le sexe et l’orgasme :

  • En interdisant à son soumis (ou à sa soumise) de se masturber.
  • En permettant à son soumis (ou à sa soumise) de se masturber si il (ou elle) en demande la permission (et quand on lui accorde).
  • En interdisant à son soumis (ou à sa soumise) de jouir.
  • En permettant à son soumis (ou à sa soumise) de jouir si il (ou elle) en demande la permission (et quand on lui accorde).
  • Ou au contraire en forçant un ou plusieurs orgasmes.
  • En pratiquant le Edging (ou « tease and denial » où on s’approche de l’orgasme sans l’atteindre )

Il n’est donc pas étrange de que la ceinture de chasteté (pour les femmes) comme la cage de chasteté (pour les hommes) soient des outils utilisés dans des jeux de domination et de soumission. 

La ceinture de chasteté du moyen âge avait pour but d’empêcher les rapports sexuels. Les cages utilisées de nos jours ont un autre but : jouer sur la frustration, faire monter le désir et exacerber les sentiments d’humiliation (notamment pour l’homme qui ne peut plus bander). De nos jours ce sont d’ailleurs les hommes qui semblent être plus appareillés que les femmes. 

Ceintures et cages de chasteté peuvent être portés sur de plus ou moins longues périodes, de jour comme de nuit. Si vous débutez il est fortement conseiller de commencer par des sessions courtes pour vous y habituer. Ces appareils sont invisibles sous des vêtements et peuvent donc être portés en public, ce qui rend l’exercice d’autant plus excitant.

Le choix d’une cage de chasteté est important. Elle peut-être en métal ou en plastique. Les premières seront moins confortables et plus difficiles à garder pendant de longues durées. Certains modèles comme le CB 6000 disposent d’anneaux de plusieurs tailles qui permettent d’ajuster la cage au mieux (ni trop grand pour ne pas glisser, ni trop petit pour ne pas empêcher le sang de circuler dans le penis). Il est en outre possible de jouer un peu sur la longueur de la cage.

Les ceintures de chasteté se déclinent également en plusieurs modèles, ajustables ou non, et pourvus parfois d’un plug anal ou vaginal (comme certaines cages de chasteté peuvent-être pourvues d’une plug urétral).

La clef est un élément important de ce dispositif : son gardien (le dominant du couple ou une tierce personne) tient littéralement entre ses mains la sexualité de son partenaire. Dans tous les cas il est conseillé d’avoir un double de cette clef et pourquoi pas de la cacher dans un endroit accessible à l’encagé qui pourra s’en servir en cas de besoin. Il existe également des verrous en plastique que le soumis peut enlever en cas de nécessité. Le jeu est encore plus intéressant car le soumis peut à tout moment sortir de son emprisonnement.

Il y a donc plusieurs façon de contrôler la sexualité de son partenaire et de renforcer la relation Dominant / soumis(e).  La ceinture et la cage en font partie. Ils permettent en outre une grande diversité de situations :  sur du court ou à long terme, à distance, en privé ou en public …

Pour aller les anglophiles qui voudraient aller plus loin  :

Laissez-nous un commentaire pour témoigner de votre expérience de ceinture et cage de chasteté !

 

Laisser un commentaire