Petit lexique BDSM

Comme dans tous les domaines, il existe un jargon BDSM. Ce lexique est là pour vous permettre d’y voir plus clair parmi les termes utilisés (la plupart du temps anglo-saxons). Vous trouverez également dans cet article une liste des rôles BDSM et de leur définition.

 

24/7 : se dit d’une relation BDSM qui dure tout au long de la journée, tous les jours.

Aftercare : Période qui suit la séance entre le top / dominant et le bottom / soumis. C’est un moment important où l’on prend soin de son partenaire et qui permet un retour en douceur dans le monde réel.

Ageplay : Jeu de rôle impliquant une (grande) différence d’age entre les deux participants.

BDSM : Bondage et domination, Domination/soumission, Sadisme & Masochisme

Bondage : Consiste à  attacher et contraindre son partenaire à l’aide de corde, de menottes, de lanières de cuir, de ruban adhésif …

Bot / Bottom : Lors d’une séance, rôle de celui sur lequel on pratique (par exemple celui qui se fait fouetter) et qui reçoit les sensations.

Bunny / rope bunny : Un homme ou une femme qui aime à se faire attacher.

Breathplay ou asphyxie érotique. Consiste à priver son partenaire d’air ou d’oxygène, en l’empêchant de respirer normalement ou par strangulation. Le Breathplay est une activité dangereuse qui rentre dans la catégorie du Edgeplay

CBT – Acronyme de “Cock and Ball Torture », torture des parties génitales masculines.

Caning : infliger de la douleur grâce à une badine souple, souvent sur les fesses et l’arrière des cuisses. La badine peut-être en bois ou en plastique.

Collier : Symbole de soumission

Consentement : une permission donnée sans ambiguïté, de façon complètement libre et sans pression. Le consentement n’est pas une option, c’est la pierre angulaire des relations BDSM.

Contrat : Engagement à valeur symbolique propre à chaque entité BDSM, le contrat n’a pas de forme. Utilisé ou non, il sert en fonction à établir un cadre – en général avec révision ponctuelle – ou/et à définir un engagement.

Donjon : l’endroit où un groupe de personnes peuvent se réunir pour pratiquer. Le donjon comporte souvent des meubles « kinky » : banc à fessée, croix de Saint André, cages …).

DM : Dungeon Master, personne chargée de la sécurité des participant à une soirée se déroulant dans un Donjon. En général il s’agit d’une personne expérimentée et faisant partie de la communauté.

Douche dorée : pratiquer l’ondinisme, c’est à dire uriner sur son partenaire

D/s : Se dit d’une relation impliquant un rapport de Domination et de soumission et un échange de pouvoir.

Edgeplay : activités physiques ou mentales qui comportent des risques réels ou mis en scène. Breathplay, knife play, fire play jouent sur les limites et sur les peurs.

Edging : Amener son partenaire au bord de l’orgasme et lui interdire pour finalement lui donner un orgasme plus puissant).

Enema : procéder à un lavement anal.

Fetish : Un fétichisme sexuel est une excitation sexuelle causée par un contact visuel et/ou physique d’un objet (le martinet), d’une partie du corps  (les pieds) spécifique ou d’une situation (l’humiliation de son partenaire).

Fetlife : l’équivalent “Kinky” de Facebook. On peut y poster des statuts, des textes ou des photos. Le site permet de rejoindre des groupes de discussion, se mettre en contacts avec d’autres gens et organiser des évènements.

Fist : Pénétration de la main complète de son partenaire dans l’anus ou le vagin de son ou sa partenaire. Pratiqué de la bonne manière et avec la bonne préparation le fist ne présente pas de danger particulier.

Fireplay : pratiques incluant du feu pour xxx des sensations ou jouer sur la peur du feu. (Le Fireplay rentre dans la  du edgeplay)

Fouet : une grande famille d’instrument d’impacts

Florentine : technique de martinet et de fouet à deux mains.

Golden shower : voir Douche dorée

Hanky code : Code utilise à l’origine dans le milieu Cuir Gay. Le Hanky code est un code couleur (utilisé sur des bandanas, ou des bracelets de cuir pour indiquer ses centres d’interêts BDSM (Bondage, Boot black, fist …)  lors d’une soirée ou dans un bar : un bandana noir dans la poche gauche indique « Je veux bien qu’on pratique sur moi du hard SM »

Hard limit : limites dures des pratiques qu’on ne veut en aucun cas mettre en œuvre. La douche dorée est une Hard Limit pour moi. (Voir aussi Soft Limit).

Impact Play : Toute sorte d’activité où vous frappez quelqu’un avec quelque chose. Cela inclus la badine, le paddle

Masochiste : Quelqu’un qui trouve du plaisir dans la douleur.

Kinky : coquin, qui sort de l’ordinaire.

Kinkster : Indique une personne qui aime et pratiques des activités liées au BDSM.

Knife Play : Jeux incluant la sensation des couteaux ou la peur des couteaux .

Munch : Evenement organisé en général dans un bar ou un restaurant, sans dress code et sans pression : Il n’implique ni jeu ni sexe et permet de rencontrer les membres de la communauté locale.

Momification : envelopper tout ou partie du corps de son partenaire pour contraindre et développer les sensations ressenties. (Voir Vacuum Bed)

Needle Play : Jeux incluant la sensation des aiguilles  ou la peur des aiguilles

Paddle : petite planche de bois et de cuir pouvant prendre de nombreuses formes et servant à fesser.

Pet Play : Jeu de rôle où l’on peut prendre le rôle d’un animal réel ou fictif, dans le comportement et les agissements ou prendre le rôle d’un dresseur ou d’un soigneur.

Power exchange : voir échange de pouvoir.

Privation sensorielle : priver quelqu’un d’un ou plusieurs sens, à l’aide d’un baillons, d’un casque, ou de moufles par exemple. Le but est démultiplier les sensations reçu par les autres sens.

R.A.C.K : “Risk Aware Consensual Kink”, acronyme apparu en réponse au SSC pour des indiquer des pratiques consenties et une attitude orienté vers la sécurité mais qui inclus un risque plus important.

Rigger : dans le cadre de la pratique du shibari, la façon dont on appel les  attacheurs

Roulette de Wartenberg : Roue généralement fabriquée en acier inoxydable, munie d’une poignée mesurant une vingtaine de centimètres de longueur, solidaire d’une roulette elle-même constituée de petites pointes rayonnant autour d’un ou plusieurs moyeux. Cet instrument médical utilisé en neurologie pour le diagnostic clinique de certains troubles de la sensibilité est utilisé en BDSM pour les jeux sur les sensations.

Sadique : Quelqu’un qui aime donner du plaisir en infligeant de la douleur à son partenaire.

Safeword : mot de sécurité établi avant le début d’une séance et qui permet de mettre en pause une séance. Le safeword ne doit pas être un mot banal ou courant et permet au soumis de crier « non », ou « stop » alors qu’il a tout de même envie que la séance continue.  Il est également courant d’utiliser un système de couleur : Rouge pour « stop », « orange » pour « ça ne va pas très bien », Vert pour « oui continue » (et beige, la couleur du plafond « je m’ennuie »).

Séance / scène : Décrit un temps de jeu BDSM.

Shibari : Art ancestral japonais qui consiste à attacher et suspendre des personnes généralement nues à l’aide de cordes. Issue de l’ Hojojutsu, il met l’accent sur le côté technique et artistique voir même spirituelle où l’homme communique avec son modèle, qu’il s’agisse d’une jeune femme nue ou d’un arbre centenaire.

Soft Limit : Ensemble des pratiques avec lesquels on n’est pas confortable et qu’on ne souhaite a priori pas pratiquer mais qui pourraient faire l’objet de séances et qui pourraient être explorer.

Soumission : Action de se soumettre, d’obéir, d’abandonner son indépendance

Subspace : Etat du soumis, lorsque la contrainte, la douleur, et le plaisir lui permettent de passer en « pilotage automatique » et de ne plus s’inquiéter de rien d’autre que des sensations.

Subdrop :Après une séance intense, fatiguant mentalement et physiquement le soumis peut être fatigué, avoir froid et avoir du mal à revenir à la réalité. Cette descente ne va pas durer longtemps mais en fonction de l’intensité et de la durée de la séance, une légère dépression peut se prolonger sur quelques heures, voir même sur quelques jours.

Suspension : Le fait de soulever tout ou partie du corps à l’aide de cordes, de crochets, ou d’un équipement de métal et de cuir.

Suffocation érotique : Voir Breathplay

SSC : “Safe, Sane, and Consensual ” décrit un BDSM sûr, sain et consensuel orienté vers des pratiques sûres et consenties ce qui le différencie d’une relation abusive.

Top :  Lors d’une séance, rôle de celui qui pratique pratique activement (par exemple celui qui manie le fouet) et qui donne les sensations.

Topdrop : L’état psychologique et émotionnel dans lequel peuvent parfois se retrouver les dominants après une séance. Le moment où l’adrénaline ne coule plus dans leur veine, où ils se relâchent, où la fatigue prend le ses et où ils peuvent ressentir tristesse et abandon.

Topspace / Top frenzy : Chez le dominant l’état de toute puissance et d’euphorie, de ne pas vouloir s’arrêter.

Vacuum bed : Une envelope en latex dans laquelle on se glisse avant d’en aspirer tout l’air. Il permet de contraindre le corps et d’accroitre les sensations ressenties. (Voir momification).

Vanille : Se dit d’une personne qui ne pratique pas le BDSM (parfois appelé « chocolat »).

Watersport  : voir « Douche dorée ».

Wax Play / Candle Play : Jeu mettant en scène de la cire de bougie de plus ou moins haute température versée sur le corps de la personne soumise.

Cette liste évolue petit à petit en fonction de la mise en ligne des articles de ce site.